Google Chrome possède indéniablement la plus grande part de marché. Il existe pourtant beaucoup de navigateurs web. Mozilla Firefox, depuis des années, tient le rôle de challenger.

Au niveau des statistiques, Chrome possède une suprématie incomparable, avec pas loin de 65% de parts de marché au moment de l’écriture de cet article. Derrière, on trouve Safari, avec 18%, puis Firefox avec 4,5%, le reste se disputant entre Microsoft Edge, Opera, et d’autres navigateurs Android. Pour Safari et Edge, c’est facile à comprendre : ce sont les navigateurs installés par défaut sur les ordinateurs sous Windows et MacOS. Sous Android, la plupart du temps, Chrome est également installé par défaut. Et Chrome possède un avantage de taille : Google. Vos profils sont enregistrés dans le cloud, et d’une machine à une autre, vous pouvez retrouver tous vos favoris, vos mots de passe… Sans compter que les services Google sont quand même bien pratiques, et marchent parfois un peu mieux sous Chrome.

Pourquoi autre chose que Chrome ?

Il pourrait y avoir plusieurs raisons, autant techniques que philosophiques.

La philosophie de ces logiciels est diamétralement opposée. Google Chrome sert de vitrine à Google, et surtout lui permet de collecter les données statistiques de tous ses utilisateurs.

Avec Chrome, que vous le vouliez ou non, vous êtes pisté, traqué. Le navigateur est gratuit, et clairement, c’est vous le produit. Tout ce que vous faites sur Internet sera décortiqué, analysé, et servira entre autre pour la régie publicitaire de Google.

Firefox, le respect de votre vie privée

Mozilla a donc décidé de prendre le contrepied de cette solution, en mettant en avant tout ce qui concerne la protection de la vie privée, la limitation des cookies de tracking publicitaires, etc.

Attention, cela est fait de manière intelligente. En effet, les cookies, par exemple, sont très utiles à la navigation d’un site. Sur un site marchand, sans cookie, vous ne pourrez pas aller bien loin car il sera très difficile d’accéder à votre compte ou de remplir un panier. Firefox dispose donc de containers, des sortes de bacs à sable : vous y ouvrez un container, vous vous identifiez sur le site marchand, et profitez des bénéfices techniques des cookies. Mais la portée de ces cookies ne pourra pas dépasser le container en question. En gros, seul le site du container pourra savoir ce que vous y faites. En dehors de ce container, impossible de traquer votre activité.

Je vous invite à lire cet excellent compte-rendu sur Firefox et ses containers.

Firefox est aussi globalement plus respectueux des standards du web. Pour l’utilisateur lambda, ce n’est pas très important. Pour les développeurs, la portée est un peu différente, car le respect des standards est quand même garant de l’avenir de notre web.

Au niveau technique

Chrome possède la réputation d’être plutôt rapide. Ça ne se sent guère quand on surfe, mais globalement, c’est vrai qu’on gagne parfois un peu de temps lors du chargement de certaines pages. Du moins, tout dépend de combien d’onglets on a ouvert, et de la configuration de sa machine…

Firefox est un petit peu plus gourmand en ressources processeur, mais gère par contre beaucoup mieux la mémoire vive, notamment avec beaucoup d’onglets ouverts. La fondation Mozilla a beaucoup appris de ses erreurs passées, et depuis la sortie de Firefox Quantum en 2017, chaque onglet ouvert dispose de son propre processus. Si un site plante dans un onglet, vos autres onglets continuent normalement à tourner. Et si malgré tout, Firefox plante totalement, vos onglets pourront tous être rouverts au redémarrage du navigateur. Vous pourrez même choisir lesquels rouvrir, en laissant de côté le site responsable du plantage.

Chrome possède aussi des options semblables, mais le choix est moins poussé. D’ailleurs, d’une façon générale, Firefox semble donner plus de largesses dans toutes ses options. C’est un avis personnel, sans doute, mais je trouve qu’il est plus facile de personnaliser Firefox que Chrome. Les options sont plus faciles d’accès, et les extensions y permettent aussi plus de choix.

Un navigateur en fonction de votre usage

Du coup, Chrome tourne peut-être un petit peu mieux sur les petites machines, mais Firefox gagne l’avantage sur les ordinateurs et smartphones à partir du milieu de gamme. Pour travailler, j’aurais vraiment tendance à préférer Firefox.

À ce propos, Mozilla a mis en place un système de comptes pour Firefox. Vous pouvez, comme dans Chrome, sauvegarder tout votre profil dans le cloud, et retrouver toutes vos préférences et vos paramètres sur une autre machine, fut-ce un téléphone sous Android. Cela vous permet, entre autre, de naviguer sur Internet sans publicité même sur votre smartphone. Et ça, ça vaut le coup !

Mes extensions préférées

Firefox est très personnalisable. On trouve beaucoup d’extensions, en voilà quelques-unes que je privilégie pour mon travail ou ma vie privée.

uBlock Origin

C’est probablement la meilleure extension pour se débarrasser des publicités. Elle n’est affiliée à aucune régie publicitaire – ce qui est le cas de son concurrent le plus connu, AdBlock Plus -, et prend très peu de ressources.

Firefox Multi-Account Containers

On en parlait plus haut. Ce module ajoute des options au système de bac à sable de Firefox, vous permettant d’utiliser les sites marchands, par exemple, sans que vos autres onglets soient renseignés de votre activité. Il vous est possible aussi de vous connecter à plusieurs comptes différents sur le même site.

B.S. Detector

Marre des fake news ? Cette extension peut vous aider.

Décodex

Cette extension aussi participe à la traque contre les fake news. Vous voyez une page qui vous semble douteuse ? Soumettez-la au Décodex, et l’équipe de décodeurs de nouvelles du Monde ira vérifier l’information.

Gesturefy

C’est un petit bonus. Cette extension vous permet de piloter votre navigateur avec des gestes à la souris. Très pratique !


3 commentaires

Vivien · 30/04/2020 à 11:38

Merci pour tes extensions, je ne connaissais pas B.S. Detector, je vais tester. J’ai longtemps été sur Chrome, alors avoir des conseils sur les extensions à privilégier, ça me fait gagner un temps fou.

    Emmanuel Devillers · 30/04/2020 à 11:53

    À ton service. BS Detector n’est pas parfaite, mais elle a au moins le mérite d’exister.

      Vivien · 06/05/2020 à 21:40

      C’est clair ! Première impression plutôt pas mal, encore merci pour l’info 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *