La publicité sur smartphone est très envahissante. On en trouve dans les applications, dans les sites web, parfois dans les notifications… Comment s’en débarrasser ? Quel est le meilleur adblock ?

Les publicités ont un but : rémunérer les éditeurs d’application ou de contenu. En ça, elles sont utiles. Mais soyons honnête, elles sont beaucoup trop envahissantes ! Sérieusement, en surfant sur les actualités, il y a presque plus de place prise par les pubs que par le contenu lui-même… Sans parler des vidéos, coupées toutes les trois minutes… On se croirait sur TF1 !

Heureusement, il est possible de s’en débarrasser. Il existe des applications qui les filtrent.

Principes généraux

Pour éliminer la grande majorité des publicités de votre smartphone, il faut y installer un filtre. Il en existe des tas, avec des subtilités diverses en fonction de vos choix et de votre configuration, mais en gros, le principe est simple. Un intermédiaire entre vos requêtes et la cible à atteindre intercepte le flux de données, et ne renvoie que le contenu sans publicité.

La plupart du temps, les publicités sont distribuées par des régies. Quand un site ou une application accepte, moyennant rétribution, de faire apparaître des encarts sur ses pages, un script réserve une portion d’emplacement dédié, qui fait appel à la régie pour afficher du contenu publicitaire. Ces contenus sont hébergés sur les serveurs des régies en question, dont les adresses sont connues. Du coup, si on parvient à repérer, dans les requêtes, les adresses en question, on peut les bloquer. Plus de pub !

IP et nom de domaine

Afin que vous compreniez mieux, voilà comment, grosso modo, fonctionne une requête. Quand vous voulez accéder à un site, vous faites une requête basée généralement sur son nom de domaine (par exemple www.manudevil.com). Mais c’est un peu comme quand vous voulez appeler votre tante Alphonsine : vous avez son nom dans votre carnet d’adresse, mais vous ne vous rappelez pas nécessairement son numéro de téléphone.

Sur Internet, c’est un peu pareil : vous connaissez le nom de domaine, mais vous n’allez pas mémoriser le numéro, l’adresse IP du site. Pour cela, il existe des serveurs de noms de domaine, des DNS. Mais une requête passe par plusieurs étapes avant d’être traitée. Elle passe d’abord au travers du filtre du fichier hosts, présent sur tous les terminaux, qui est une sorte de DNS interne à votre ordinateur ou votre smartphone. Si aucune occurrence n’est trouvée, alors la requête est envoyée sur un DNS externe, qui peut être hébergé chez votre fournisseur d’accès ou ailleurs.

La majorité des bloqueurs de publicité joue sur cette étape de recherche et de résolution du nom de domaine, en identifiant les adresses demandées par les régies publicitaires, et en retournant un contenu vide à la place de la pub.

Ces filtres sont appelés adblock ou adblocker en anglais.

Avantages et inconvénients

Les avantages sont nombreux. Vu que les pubs sont bloquées, votre smartphone aura beaucoup moins de contenu à télécharger. Moins de vidéo, moins de texte, il se contentera de télécharger le contenu que vous avez envie de voir ou d’entendre. Cela ménage donc sa bande passante, son processeur, sa batterie… et tout est plus rapide.

Il y a quand même quelques inconvénients. Sur certains sites ou applications, au lieu de la publicité, vous aurez parfois droit à un encart blanc avec un message d’erreur, comme quoi le contenu n’est pas disponible. C’est normal : il est bloqué !

Il se peut également qu’il y ait quelques ralentissements dans votre navigation, si la solution utilisée pour bloquer les publicités passe par un serveur dédié au filtrage, par exemple. Toute votre navigation devant passer par un seul goulot, la vitesse peut parfois en pâtir. Voilà pourquoi toutes les solutions ne se valent pas. Mais on va vous expliquer lesquelles vous conviendront le mieux.

Sur votre navigateur

uBlock Origin

Si vous utilisez Firefox, ce que je vous invite à faire, vous pouvez installer uBlock Origin. Si vous avez un compte Firefox, et que vous installez aussi Firefox sur votre smartphone, la synchronisation des données installera également l’extension sur le navigateur de votre mobile. Et donc, plus de publicité quand vous surferez… avec Firefox.

Mais bien entendu, ça ne suffit pas. Il existe des tas d’autres endroits ou la publicité aura la part belle.

Root ?

Si vous avez les droits root sur votre terminal Android, vous avez la meilleure configuration pour ce qui nous intéresse. Attention, je ne vous invite pas nécessairement à rooter votre téléphone si ce n’est pas fait. C’est une manipulation un peu compliquée, mais elle a quelques avantages (et aussi quelques inconvénients). Et notamment, la possibilité d’accéder à certains fichiers protégés et normalement inaccessibles.

AdAway

AdAway

C’est là qu’intervient l’application AdAway. Sur tous les terminaux, il existe donc un fichier hosts. AdAway, périodiquement, met à jour ce fichier hosts, et redirige donc toutes les requêtes des régies publicitaires vers une adresse… vide. De fait, à la place de l’encart de pub, vous aurez un message d’erreur. Ou rien, ce qui est encore mieux.

AdAway est donc la solution la plus rapide, car le filtrage se fait directement au niveau de votre téléphone. Aucun intermédiaire ! L’application fera juste périodiquement une mise à jour des listes d’adresses à bloquer, et c’est tout. Mais il faut avoir les droits root sur le téléphone, sans quoi il est impossible de modifier le fichier hosts…

AdAway est gratuit, sans publicité (évidemment), et open source. La mise en place est simple, mais rooter votre téléphone est très compliqué…

Pas root ?

Dans la majorité des cas, vous n’aurez pas les droits root sur votre appareil. Ça n’est pas grave, il existe des solutions quand même.

Block This

Block This

Sans les droits root, voilà la solution que je préconise : Block This. Comme le fichier hosts n’est pas modifiable, et qu’on ne peut pas non plus directement modifier le serveur DNS, on va passer par une autre astuce. On va installer un VPN local, un réseau privé virtuel qui va servir uniquement à rerouter les requêtes DNS. Si une régie publicitaire fait une demande, le DNS de Block This l’intercepte, et renvoie une page vide.

Ainsi, seules les requêtes DNS passent par les serveurs de Block This. Tout le reste, le contenu donc, passe sans intermédiaire. Du coup, la solution de Block This est presque aussi rapide que celle d’AdAway. À l’usage, on ne se rend pas compte de la différence, sinon qu’il y a une petite clé dans la barre de notification qui indique qu’on passe par un VPN.

En effet, si vous avez déjà un VPN, vous aurez du mal à cumuler les deux solutions… Mais peut-être que votre service de VPN a une option de filtrage de publicité ?

Block This est gratuit, sans publicité, et open source. Une installation, un clic sur un bouton, et ça marche !

DSN66

Le principe est le même que pour Block This. Les DNS sont filtrés via VPN, et seules les communications autorisées arrivent directement à votre téléphone. La différence avec la solution précédente ? Vous pouvez régler vos filtres vous-même dans DNS66.

Blokada

Blokada

Une autre solution est proposée par Blokada. Toutes les connexions de votre téléphone passent par un VPN, par leurs serveurs, et sont filtrées. Ne sont alors renvoyés que les contenus nettoyés. La solution a le mérite d’être très efficace, les filtres étant forcément très à jour, vous n’avez pas à les télécharger. Par contre, vu que tout passe par les serveurs de Blokada, ce goulot d’étranglement peut ralentir votre vitesse de téléchargement.

Blokada aussi est gratuit, sans publicité, et open source. Et très simple à mettre en place : un clic, et le VPN Blokada est en marche !

Il existe des tas d’autres solutions. La présentation ci-dessus n’a pas pour vocation d’être la plus exhaustive, mais j’ai essayé ces trois solutions après avoir mûrement réfléchi mon choix. Et au final, voilà ce que je peux vous proposer :

  • Vous avez les droits root ? AdAway.
  • Vous n’avez pas les droits root, et vous disposez d’un service VPN payant : regardez s’il n’y a pas une option de filtrage des publicités.
  • Pas de root, pas de VPN ? Block This ou DNS66.
  • Blokada si aucune de ces solutions ne vous convient.

Une dernière petite note… Vous ne trouverez sans doute pas ces applications sur le Google Play Store. En effet, Google profite beaucoup de la publicité, donc héberger des applications qui coupent ces publicités serait contre-productif. Mais en suivant les liens, vous pourrez télécharger les applications sans problème.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *