ManuDevil, Conception Multimédia - Internet et multimédia à votre image, à votre mesure. Pour un site dynamique, facile à mettre à jour, contactez-moi ! ManuDevil : conception multimédia dynamique


Téléphone 0966 862 640  Mobile 0615 668 502  Facebook  
Accueil du site > Les technologies > Jquery, librairie Javascript

Jquery, librairie Javascript

jeudi 5 août 2010, par ManuDevil, Conception Multimédia

Afin de rendre un site plus convivial, de lui ajouter des effets sympas ou des fonctionnalités utiles, on y ajoute souvent du Javascript. Mais le Javascript est un langage un peu compliqué, et déroutant car sa syntaxe dépend du navigateur. Avec la librairie Jquery, on s’affranchit de tous ces problèmes, et bien plus.


Qu’est-ce que Javascript ?

Javascript est un langage client, dédié aux sites web. C’est-à-dire que les instructions Javascript s’exécutent sur votre navigateur, et non sur le serveur qui héberge le site Internet. De fait, on peut obtenir des effets impossible à faire avec un langage serveur, comme le PHP ou l’ASP. Par exemple, un effet de survol d’une image, qui change quand on passe la souris au-dessus, ou encore la possibilité de faire défiler différents blocs de texte, avec un fondu enchainé...

Le problème majeur du Javascript, c’est justement qu’il dépend du navigateur. Pour d’obscures raisons commerciales, chaque navigateur a développé sa propre version de Javascript... et parvenir à coder correctement pour tous les navigateurs relève de la gageure.

Qu’est-ce qu’une librairie ?

Une librairie est un fichier — ou plusieurs — que charge la page web pour avoir accès aux nouvelles fonctionnalités qu’elle offre. Dans le cas de Jquery, c’est un fichier unique de 25ko environ.
En anglais, on peut entendre le terme framework.

Avantages et inconvénients

Parmi les inconvénients — il y en a quand même —, il faut que le développeur apprennent un nouveau langage. Cela demande un certain investissement, mais les didacticiels sur Internet sont bien faits, et bien plus clairs que leurs homologues en pur Javascript.
Il faut télécharger un fichier de 25 ko de plus, et parfois d’autres librairies annexes. Honnêtement, ces fichiers sont très compressés ; si on voulait obtenir un résultat semblable avec du simple Javascript, il y a fort à parier que ça prendrait le même poids, voire plus...

Parmi les avantages... Déjà, ce langage est indépendant des navigateurs. Il est développé par toute une communauté, qui réfléchit beaucoup et sur le long terme au travail effectué. Un code Jquery sera donc pérenne. Apprendre sa syntaxe n’est donc pas une perte de temps.

La communauté Jquery est très active. La librairie de base évolue régulièrement, et régulièrement sortent de nouveau plugins. Ces plugins permettent des fonctionnalités nouvelles, ou facilitent encore l’usage de certaines fonctions. Il en existe à ce jour plusieurs centaines.

Ah oui ! Jquery est open-source, ainsi que la très grande majorité de ses plugins. Vous avez tous les droits de les utiliser pour votre site, que ce soit un site personnel ou professionnel.

Les effets de base de cette librairie sont impressionnants :

  • En quelques lignes de code, on peut afficher ou masquer un élément ou plusieurs au passage de la souris.
  • Ces effets incluent les fondus enchainés, les défilements...
  • On peut très simplement utiliser les avantage d’AJAX.
  • On peut modifier le style d’un élément en fonction de certains critères, par exemple en fonction de l’action de l’utilisateur.

Sa syntaxe est particulièrement ingénieuse, car elle s’applique aux classes et aux identifiants des éléments, comme en CSS. Autrement dit, vous pouvez, en une seule ligne de code, donner un effet sur tous les liens de la page, par exemple. Ou ne donner cet effet qu’à un élément nommé particulier. La précision et la concision vont ici de pair.
La lecture du code Jquery est également bien plus facile, car tout le code peut être concentré au même endroit dans la page, au lieu d’être dispatché un peu partout au petit bonheur du code.

Oui mais si...

En effet, certains navigateurs ne savent pas interpréter le Javascript... Ils sont rares, mais ils existent. Eh bien la philosophe de Jquery — au moins pour la majorité de ses fonctions — permet quand même l’usage de base du site. Prenons un exemple : imaginons qu’on veuille, quand on clique sur un lien, que cela l’ouvre dans un nouvel onglet de navigation. En HTML, il existait une propriété, mais celle-ci est à présent dépréciée en XHTML. Si on écrit le code en Javascript classique, il y a fort à parier que le lien ne fonctionne pas du tout si Javascript est désactivé. Avec Jquery, le lien fonctionnera quand même. Seule l’ouverture du nouvel onglet sera désactivée. On appelle ça le mode dégradé, et cela fait partie de la philosophe de base de cette librairie.

Jquery est en passe — si ce n’est pas déjà fait — de devenir un standard du web. Sa réputation est telle que cette librairie est utilisée de base dans plusieurs CMS et blogs, dont SPIP, par exemple. Elle n’est pas la seule librairie à proposer des fonctionnalités de ce genre — citons MooTools, par exemple — mais sa syntaxe claire et logique et ses possibilités la mette très largement dans le peloton de tête.
Jquery, faire bien plus en codant moins.

Notez que Jquery s’est tellement bien implanté qu’il existe à présent un addendum permettant de faciliter énormément le travail pour développer un site mobile. Il s’agit de Jquery Mobile.

Quelques références

Popularité : 100 % - 4 visites par jour.


Haut de page
Qui suis-je ? | L'expérience du multimédia | Les technologies | Les services | Des utilitaires pour l'ordinateur | Contact
Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP |